Conception d’un pont basculant architectural à Saint-Jean-Sur-Richelieu

Conception d’un pont basculant architectural à Saint-Jean-Sur-Richelieu

En 2009, WSP a conçu un pont basculant pour TPSGC sur le Canal de Chambly à Carignan. Le pont N°9 était alors la première structure de ce type en Amérique du Nord. En 2011, le consortium WSP/Cima+/Stantec a été mandaté par le MTMDET pour concevoir un nouveau pont traversant le Canal de Chambly (pont mobile) et la rivière Richelieu (pont fixe) reliant les villes d’Iberville et Saint-Jean-sur-Richelieu. Faisant face à trois scénarios de structure mobile (basculant, pivotant et levant), le MTMDET a choisi l’option du pont à bascule suite à une analyse multicritères rigoureuse. Avec la portée et la largeur requise, le nouveau pont Gouin sera 2.0 fois plus long, 1.7 fois plus large et 2.1 fois plus haut que le pont N°9. Faisant partie d’un projet de revitalisation du centre-ville, le concept architectural du pont mobile deviendra un point de repère pour ce site très touristique. Alors que la complexité géométrique a été une véritable prouesse technique dans les phases de conception, la construction de ce pont nécessitera une précision inhabituelle et des méthodes d’arpentage de pointe. Les défis du projet comprennent des critères architecturaux rigoureux, la fabrication et l’alignement de pivots de 800 mm de diamètre, l’assemblage sur site de pièces remarquablement grandes et l’équilibrage précis du pont en utilisant un contrepoids de 320 tonnes suspendu 20 mètres au-dessus du sol. Ces opérations en zones urbaines créeront leurs défis en termes de maintien de la circulation et d’atténuation de l’impact environnemental. De plus, aucune interruption de navigation sur le canal n’est autorisée pendant les travaux.

In 2009, WSP designed a bascule bridge for PWGSC over the Chambly Canal in Carignan. Bridge #9 was the first structure of its kind in North America. In 2011, the WSP/Cima+/Stantec consortium was commissioned by the MTMDET to design a new movable bridge over the same canal, as well as a new fixed bridge crossing the Richelieu River to link Iberville to St-Jean-sur-Richelieu. Placed in front of three movable structure scenarios (bascule, rotating and lifting), the MTMDET chose the bascule bridge following a rigorous multi-criterion analysis. With its required span and width, the new Gouin Bridge will be 2.0 times longer, 1.7 times wider and 2.1 times higher than Bridge #9. As part of a project to revitalize and modernize the city center, the architectural concept of the movable bridge will provide a landmark to this highly touristic site. While the geometric complexity was a real engineering feat during the design phase, the construction of this bridge will require unusual precision and survey methods. The challenges of the project include severe architectural criteria, fabrication and alignment of over 800 mm in diameter pins, the assembly on-site of remarkably large bridge parts and the precise balancing of the bridge using an over 320 tons counterweight suspended 20 meters above ground level. These operations, which will take place in the midst of urban areas, will create their share of challenges to maintain traffic and mitigate environmental issues. In addition, no interruption of navigation on the canal is allowed during construction.

Autres conférenciers (info à venir)

Maxime Boisvert
Gérant de projets
POMERLEAU

 

 

 

 

MTMDET (Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (propriétaire et surveillant) : Gérald Woo

 

 

 

 

 

CANMEC (Fabricant) : Dominique Cyrenne